Actualités
Le 22/04/2021

L’impact du télétravail sur la consommation des locaux professionnels

L’impact du télétravail sur la consommation des locaux professionnels

Les conséquences du télétravail généralisé se dévoilent et semblent dessiner une toute nouvelle manière de consommer les locaux professionnels. Le monde du travail doit s’adapter à ce mode de fonctionnement singulier et à un contexte inédit. Pour mieux répondre à la tendance actuelle, des améliorations sont possibles au cœur des entreprises et elles reposent en grande partie sur la modification des lieux d’activité. Bien que l’accès à de nouveaux espaces, plus particulièrement dans le Sud Landes et au Pays basque, soit parfois complexe, certaines opportunités existent. Découvrez comment l’évolution des bureaux est une solution évidente aux besoins des travailleurs pour l’avenir.

Le constat des conséquences sociales du télétravail massif

Le manque de lien social induit par le télétravail systématique

Après plus d’un an de crise sanitaire, le constat est évident. La généralisation du télétravail a un impact dévastateur sur beaucoup d’employés. Le lieu où l’on exerce sa profession est vecteur de lien social. Il facilite les échanges entre collègues et crée intrinsèquement une motivation collective. Si de nombreuses personnes s’accommodent parfaitement du travail à domicile, pour une grande majorité, la perte de contact humain est difficile à accepter.

Les visioconférences et les appels téléphoniques ne parviennent pas à compenser les conversations face à face. Les moments de pause de la journée ne sont plus appréciés de la même manière, manquant cruellement de communication et d’interactions.

L’inégalité des conditions de travail à distance

Autre constat significatif de l’obligation d’exercer depuis son domicile : l’inégalité des conditions de travail. Aménager un bureau fonctionnel dans son logement n’est pas possible pour tout le monde. Selon leurs revenus, les employés ne disposent pas tous des mêmes espaces. S’octroyer un lieu agréable et au calme pour être performant n’étant pas toujours envisageable, bon nombre de personnes subissent un inconfort quotidien, pouvant impacter leur productivité.

L’environnement familial et les conditions de vie d’une manière générale sont évidemment différents pour chacun et il n’est malheureusement pas convenable pour tous les actifs de travailler depuis leur domicile.

Les nouveaux besoins révélés par le télétravail généralisé

Si chacun a conscience de la nécessité d’appliquer des règles de distanciation, l’isolement total est difficilement supportable. Le besoin de lien social a donc pris une place déterminante dans la manière d’aborder son activité professionnelle. Ce nouveau mode de travail a également soulevé le désir de maintenir une dissociation entre le lieu de vie personnel et le lieu d’exercice de son métier. La coupure entre ces deux univers est salvatrice pour beaucoup.

Par ailleurs, il semble évident que les relations humaines sont un vecteur important de motivation. L’énergie puisée auprès de ses collaborateurs est une source de stimulation intellectuelle, nécessaire à toute entreprise.

L’évolution des bureaux en réponse aux impacts du télétravail

Tendance vers un télétravail régulier mais pas systématique

Plusieurs études ont été menées, afin d’évaluer le ressenti des employés en télétravail prolongé. Bien que pénible pour certains, ses avantages ont toutefois été appréciés. La possibilité de s’épargner des trajets parfois longs, pour se rendre sur son lieu d’exercice, et la flexibilité d’organisation de son planning personnel sont entre autres des points positifs de ce nouveau système.

Il ressort de ces enquêtes que la majorité des personnes interrogées seraient favorables à l’adoption de ce fonctionnement à distance, mais seulement quelques fois par semaine. La plupart des sondés s’accordent sur deux jours. Aucun extrême n’est plébiscité massivement.

Si les avis sont encore partagés, une tendance se dessine et semble se confirmer. Un équilibre pourrait donc se créer à l’avenir, entre travail à la maison et au bureau. Ce changement d’environnement régulier paraît être la voie la plus adéquate à suivre, limitant lassitude et fatigue, et confortant le dynamisme et l’implication personnelle.

Avantages d’une modification de l’organisation du travail

Pour les salariés, ce sont donc la diminution des durées de trajets et la liberté d’organiser leur emploi du temps qui prévalent dans l’adoption de ce nouveau système.

Pour les dirigeants, les avantages sont également notables et pour certains quantifiables. Le premier atout indéniable de ce type de fonctionnement alterné concernera probablement la réduction d’une charge fixe d’ampleur : le loyer des locaux professionnels. Avec moins d’employés présents sur site au même moment, les bureaux n’auront plus besoin d’être aussi vastes. La tendance pourrait bien s’orienter vers une restructuration, en faveur d’espaces plus petits et donc moins coûteux. L’entreprise bénéficierait alors d’une économie importante, plus particulièrement dans les grandes villes.

Le second avantage déterminant concerne l’implication des travailleurs. Indirectement, en s’épargnant des trajets et en disposant d’une flexibilité organisationnelle facilitante, les salariés sont plus reposés et mieux investis lors de leur temps d’activité.

Évolution des bureaux pour répondre à de nouveaux besoins

Si les besoins évoluent, les locaux professionnels seront contraints de suivre la tendance et de s’adapter. Ils devront être réorganisés et repensés en tenant compte des règles de distanciation, afin d’assurer à chacun confort et sécurité. Il semble dès lors que la vague des open-spaces, tels que nous les connaissons, soit arrivée à son terme. Impossible, dans le contexte actuel, de conserver des bureaux optimisés, visant à loger un maximum de salariés dans des espaces fonctionnels, mais restreints.

La porte est ouverte à une nouvelle vision, à mi-chemin entre les sites partagés de type coworking et les bureaux individualisés, privilégiant des zones de circulation élargies et des lieux collaboratifs, sans phénomène d’entassement. La connexion à l’autre doit être facilitée, tout en assurant la tranquillité de chacun.

Les futurs locaux seront donc adaptés en surface, au volume de salariés qui seront présents de manière plus ponctuelle. Mais surtout, ils fourniront des prestations favorisant leur roulement, dans des espaces non privatisés.

Trouver de nouveaux locaux professionnels dans le Pays basque et le sud des Landes peut s’avérer complexe. Profitez de l’opportunité offerte sur l’axe le plus dynamique de la région, pour accéder à des bureaux modulables, en adéquation avec le déploiement progressif du télétravail partiel. Zelaia Immobilier vous propose une toute nouvelle zone d’activité économique à la sortie Bénesse-Maremne et Capbreton de l’autoroute A63. Contactez-nous sans attendre pour en savoir plus sur les derniers bien disponibles.

Vous voulez tout savoir sur nos offres, ou vous avez simplement une question, n'hésitez pas à remplir le formulaire ci-dessous :
+ champs obligatoires
Fermer la carte
Politique de confidentialitéRéalisation : Redmoot AgencyRedmoot